venez discuter de nos animaux, régimes,et d'autres choses...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE LAPIN NAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3087
Age : 49
Localisation : gard, uchaud
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 6:58

LES LAPINS NAINS :



Comme pour le chien ou le chat et beaucoup d'animaux domestiques, on peut trouver des lapins nains de race.
De même qu'il existe des chats siamois, il y a par exemple des lapins nains siamois.
Les races de lapins nains sont très nombreuses et peuvent satisfaire tous les désirs.




Ce qui les caractérise, par rapport aux petits lapins nains en général, c'est qu'ils sont tatoués, vaccinés et qu'ils possèdent un pédigrée attestant leur appartenance à une race bien déterminée. On est vraiment sûr qu'il s'agit bien d'un lapin nain. Leur numéro d'identification officielle est fourni et enregistré par la Fédération Française de Cuniculture.

Leurs parents, auxquels ils sont identiques en tout point, sont le plus souvent présentés par les éleveurs dans des concours de beauté où ils sont
jugés en fonction de leur ressemblance avec le type idéal de la race à laquelle ils appartiennent. Ce type idéal s'appelle un standard.

Le Club de Race a pour vocation de permettre un amélioration du niveau de sélection des lapins nains de race en organisant des manifestations officielles dans le but de désigner les meilleurs reproducteurs et de récompenser leur naisseur.




IL Y A QUATRE RACES de LAPINS NAINS :

q Les lapins nains blancs aux yeux roses (albinos) ou aux yeux bleus. Ce sont les POLONAIS/HERMINE. Ils pèsent entre 800 g et 1,5 kg à l'âge adulte, ont une tête toute ronde, assez grosse par rapport à l'ensemble du corps et de très petites oreilles.

q Les lapins NAINS de COULEUR ont les mêmes caractéristiques que les POLONAIS mais, bien évidemment, ils ne sont pas blancs.

ON EN RENCONTRE QUATRE MODÈLES DIFFÉRENTS :


1.- les UNICOLORES, qui, comme leur nom l'indique, sont d'une seule couleur uniforme sur toute la surface du pelage. Nous en avons une grande variété de coloris très divers.


2.- les variétés AGOUTI dont le tour des yeux, le tour des narines, le dessous du menton, de la queue et du ventre ainsi qu'un triangle situé sur la nuque juste derrière les oreilles, sont d'une couleur différente de celle de l'ensemble du pelage. Il y a le GRIS GARENNE (qui est la couleur du lapin sauvage) bien sûr mais aussi le NOIR & FEU ou le NOIR à jarres BLANCS par exemple.


3.- les HIMALAYENS qui présentent des zones plus foncées. Ces zones sont, le plus souvent, les oreilles, le museau, l'extrémité des pattes et la queue tels les nains RUSSE ou SIAMOIS. Parfois on remarque aussi un voile plus foncé sur le dos comme les MARTRE, ou sous le ventre comme le CHAMOIS.


4.- Enfin, les lapins nains à DESSINS. Ces variétés présentent des dessins colorés répartis de façon rigoureusement prédéterminée à certains endroits. La couleur de ces dessins n'est pas forcément le noir. On rencontre des lapins à dessins plaqués comme le modèle HOLLANDAIS ou JAPONAIS et des lapins à dessins tachetés comme le modèle PAPILLON ou DALMATIEN.




q Nous avons ensuite les lapins NAINS BÉLIERS. Ils pèsent de 1 à 1,9 kg à l'âge adulte. Comme tous les lapins béliers, quelle que soit leur taille, ils se caractérisent par de longues oreilles tombantes, un chanfrein busqué et un bourrelet sur le sommet du crâne formant ce que l'on appelle la "couronne". Les couleurs possibles sont celles de toutes les autres races de lapins que nous venons de vous décrire.

q Et pour terminer, la quatrième catégorie est représentée par les lapins NAINS à FOURRURE CARACTÉRISTIQUE :


1.- Ce sont les NAINS ANGORAS qui pèsent entre 1 kg et 1,7 kg à l'âge adulte. La longueur de leur fourrure doit être d'au moins 7 cm, la face est recouverte de poils courts, laissant les yeux bien dégagés, une belle mèche sur le front et des favoris sur les joues, des poils longs au bout des oreilles (plumets). Là aussi, on peut trouver divers coloris, tous ceux des autres races de lapins étant admis.


2.- Les NAINS REX, qui doivent avoir le type du lapin nain traditionnel. Leur fourrure est si courte, si dense et si fine qu'elle laisse une impression de velours peau de pêche, aussi bien visuellement qu'au touché. Toutes les couleurs des autres lapins nains sont possibles. La couleur primitive est le CASTORREX qui est une chaleureuse teinte de châtaigne un peu grillée du plus bel effet.


3.- Pour finir, un mot sur le NAIN SATIN dont la finesse et le soyeux de la fourrure donnent cette luminosité si semblable à celle de l'étoffe satinée.




Si vous avez entendu parler de lapins nains pesant moins de 500 g adulte, ce sont des anomalies biologiques dont l'espérance de vie n'excède pas une année.

Chez un éleveur sérieux, UN VÉRITABLE PETIT LAPIN NAIN de RACE garanti, coûte en moyenne entre 20€ et 60€ selon sa race ou sa variété, s'il est tatoué et vacciné, âgé de plus de 6 semaines.

_________________
les vacances arrivent..n'abandonnez pas vos animaux, ils ont besoin de vous, pensez à eux, MERCI

faites vos achats pour vos animaux

www.zooplus.com
et pensez à nourrir un animal c'est gratuit ça prend que 5 minutes par jour
www.clicanimaux.com
Revenir en haut Aller en bas
http://pierrelarue7.wixsite.com/lamaisondesfelins
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3087
Age : 49
Localisation : gard, uchaud
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 7:12

La biologie du lapin nain diffère peu de celle du lapin domestique de taille normale.

Les lapins nains pèsent en général entre 0,8 et 2 kg. Un lapin est considéré comme "nain" lorsqu'il pèse moins de 2 kg.[1].

Un lapin nain de race pure se distingue d'un lapin hybride par sa tête plus ronde posée sur un corps cylindrique aux pattes courtes et surtout par des oreilles beaucoup plus courtes que celle des autres lapins : moins de 6 cm [2]

Le nombre de lapereaux - 2 à 6 en moyenne par portée - est moins élevé que chez le lapin de taille normale.

La sélection des lapins nains [modifier]
Le lapin de race hermine est l'ancêtre de toutes les races naines. Il est nommé ainsi parce qu'il est blanc comme le petit carnivore connu sous le nom d'hermine. C'est un lapin de petite taille au pelage blanc avec des yeux rouges et aux oreilles courtes.

Le premier standard français du lapin hermine a été établi en 1910 par le Club des Éleveurs de Lapins et il a été adopté le 17 janvier 1921 par la Commission des Standards de la Société Française de Cuniculture. Le poids maximum était fixé à 1,750 kg [1].

Le premier vrai lapin nain a été créé en 1940, issu du croisement d'un lapin hermine et d'un lapin sauvage [3].

Les races naines

Lapin nain Hermine de Lutterbach à oreilles panachées.Les neuf races naines reconnues par la Fédération française de cuniculiculture[1]:

Hermine / Polonais
Hermine de Lutterbach à oreilles panachées ou colorées
Nain Angora
Nain de couleur (plusieurs couleurs possibles)
Nain Bélier
Nain Rex
Nain Renard
Nain Satin
Nain Cendré Écru
Autres variétés non stabilisées:


Le bélier nain angora est une race de lapin nain en cours d'homologation en Belgique. Bien que tout à fait erroné, on l'appelle très souvent "bélier nain teddy", traduction d'une appellation allemande "teddywidder".Nain bouclette, appellation erronée[4],
Nain fuzzylop ou cashemire, poil long sauf sur la tête entre renard et angora[4],
Nain nounours, appellation d'animalerie, pas de race précise, désigne un lapin tête de lion très poilu[4],
Nain teddy, appellation erronée du lapin nain angora[4],
Nain Tête de lion
Appellation commerciale:

Mini-nain, extra nain ou lapin toy, c'est une appellation utilisée par les animaleries pour désigner un lapin de race naine ou non, sevré trop tôt de sa mère, ce qui explique sa petite taille et souvent la mort prématurée du lapereau. Si le lapereau survit au sevrage, il arrive souvent qu'il atteigne 2kg voir plus car souvent il ne s'agit pas de lapins nains. [5].
Reproduction
Le lapin nain femelle est mature sexuellement dès environ 3 mois, tandis que le mâle l'est vers 4 mois. Toutefois il vaut mieux attendre que la femelle ait 7 à 8 mois avant sa fécondation : une portée prématurée pourrait nuire à sa santé[6].

Utilisation par l'homme et économie
Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Lapin nain lors d'un concours de sautLes lapins nains sont régulièrement présentés à des concours par les éleveurs.

L'Homme le considère comme un animal de compagnie. Très apprécié par les enfants (attention, ce n'est pas une peluche), il s'élève bien en appartement grâce à sa petite taille.

_________________
les vacances arrivent..n'abandonnez pas vos animaux, ils ont besoin de vous, pensez à eux, MERCI

faites vos achats pour vos animaux

www.zooplus.com
et pensez à nourrir un animal c'est gratuit ça prend que 5 minutes par jour
www.clicanimaux.com
Revenir en haut Aller en bas
http://pierrelarue7.wixsite.com/lamaisondesfelins
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: LE LAPIN POLONAIS   Dim 28 Mar - 11:34

Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: LE LAPIN POLONAIS   Dim 28 Mar - 11:34



Qu'il est charmant ce petit lapin, avec son nez toujours frémissant et ses petites oreilles qui oscillent doucement, il s'approche en quelques bonds et se dresse sur ses pattes arrieres.
Il me laisse le caresser longuement, il fait le fou dans tous l'appartement.
Le lapin ne produit que très peu de sons. Quand il est très satisfait de vos caresses, il peut serrer et desserer ses mâchoires ce qui donne l'impression qu'il grince des dents. Quand il est terrorisé, il peut pousser des cris stridents. Sinon, il faut interpréter le langage de son corps.

Les léchouilles sur vos mains ou votre visage lui permettent de vous témoigner son affection, les petits coups de tête correspondent à une demande de sa part qui dépend des circonstances (je veux passer, je veux aller faire pipi, je veux des caresses...).

Il se tapit au sol , les oreilles aplaties quand il est très inquiet. Enfin, s'il frotte son menton sur certains objets, ce n'est pas parce que ça le démange mais pour y déposer son odeur et marquer son territoire.
Parfois, il grogne, c'est qu'il manifeste son mécontentement. Alors prudence vous venez de faire quelque chose qui ne lui plaît pas même si vous ne comprenez pas pourquoi. Il va peut-être mordre donc n'insistez pas ça passera tout seul.


Les lapins nain ne sont pas des rongeurs, ils appartiennent à l'ordre des Lagomorphes.
Ils sont reconnaissables par leur petite taille, une tête et un corps plutôt ronds, des oreilles courtes, des pattes frêles et une fourrure plutôt épaisse.

La reproduction :

L’âge de la maturité sexuelle diffère peu entre le mâle et la femelle ;

Pour le mâle : 180 à 210 jours
Pour la femelle : 150 à 240 jours
donc une moyenne de 6 mois.
Cependant, il ne faut pas les faire reproduire si tôt.
Parce que c’est épuisant, mais aussi parce que ça peut entraîner des graves déformations chez ces jeunes femelles qui n’ont pas encore finit de grandir.
Chez la lapine, l’ovulation ne se fait pas d’elle même mais nécessite une stimulation : il doit y avoir saillie pour que la femelle ovule.
On parle de cycle comportemental.
La femelle ne reste pas “en chaleurs” (acceptant le mâle) tant qu’elle n’a pas été couverte. Il semble que l’ovule finit par dégénérer.
La période où la femelle accepte le mâle est appelée période de réceptivité. Il y en a plusieurs tout au long de l’année. En théorie, vous trouverez toujours quelques jours dans le mois durant lesquels vous pourrez présentez un lapin à sa compagne.
Cependant vous aurez plus de chances entre janvier et juillet, période où les jours rallongent. Les périodes de réceptivité durent 4 à 6 jours et sont espacées de 10 à 15 jours. Cette période de repos augmente les jours courts (donc d’août à décembre) et peut dépasser le mois.

La saillie :

Il faudra tout d’abord déterminer à quel moment la femelle est “réceptive”.
La seule modification se situe au niveau de la vulve. Cette dernière est gonflée et de coloration plus foncée que d’habitude, quasiment rouge.
Son comportement change également. Elle est beaucoup plus agitée et des caresses sur le bas du dos l’incitent à relever la queue et les fesses, comme quand elle montre au mâle qu’elle est d’accord.
C’est la femelle qui doit être amenée au mâle.
Si vous faites l’inverse, le mâle passera plus de temps à marquer son nouveau territoire avant de s’occuper de la femelle et elle lui fera un accueil plus que hostile.
Les deux lapins se livrent d’abord à une mini course poursuite, en décrivant des cercles. C’est le plus souvent le mâle qui tourne autour d’elle. Il peut s’arrêter un bref instant en lui montrant ses fesses.
La femelle tourne brièvement et se met dans la position de l’acceptation, la croupe et la queue relevées.
Il se peut également que vous assistiez à de brefs moments de tendresse où chacun lèche le museau de l’autre, en se serrant très fort...
Mais cela ne dure pas et la saillie intervient rapidement. Cela ne dure que quelques secondes mais c’est amplement suffisant. L’ovulation étant provoquée par la saillie, la première fois est la bonne. Il n’est pas nécessaire de renouveler l’opération plusieurs jours de suite.
Chacun peut rentrer chez soi.
Une lapine qui attend des petits acceptent le mâle jusqu’à la deuxième moitié de sa gestation.
Si la femelle n’est pas encore en période de réceptivité, elle va vite le faire comprendre au mâle. Elle va au mieux l’ignorer, au pire le mordre s’il se montre trop insistant. Vous avez mal choisi votre moment.

La gestation :

Il ne se passe pas grand chose pendant cette période qui dure de 30 à 32 jours. La femelle prend du poids, mange plus mais n’a pas d’activité particulière pendant les deux premiers tiers de la gestation.
Le comportement change radicalement 10 jours avant la mise bas. Elle se met à chercher l’endroit où elle va faire son nid. C’est une période de grande excitation, de grand déménagement et souvent d’oubli de se nourrir tellement elle est occupée. Une fois qu’elle l’aura trouvé, elle va creuser profondément, y enfouir du foin et un à deux jours avant la mise bas, s’arracher les poils du ventre afin de le rendre chaud et moelleux "ce qui a aussi pour avantage de dégager les mamelles pour les petits".
La lapine choisi le plus souvent sa maison pour y faire son nid.
La litière de la cage ne doit pas être changer les jours précédant et suivant la mise bas. A vous de prévoir à ne pas trop la déranger ces fameux dix derniers jours avant la naissance.
La cage doit être grande et la maison spacieuse "deux fois la taille de la femelle de préférence". Il ne faut pas oublier que cette dernière va accueillir des nouveaux nés qui vont grandir pendant plusieurs semaines sans en sortir. La maman doit aussi pouvoir se reposer seule

La mise bas :

Celle-ci s'effectue de manière très rapide. Ensuite, la mère se consacre à la toilette de ses petits, coupe le cordon ombilical et ingère le placenta pour que le nid reste propre. S'il s'agit d'une première mise à bas pour votre lapine, il n'est pas négligeable de garder un oeil sur les opérations, et d'aider la jeune maman en finissant de nettoyer le nid en retirant les résidus de placenta, ou en replaçant les lapereaux dans leur nid si la lapine les a déposés en dehors, faute d'expérience. Ainsi, ils seront au chaud, car il faut savoir que la lapine ne le fera pas.
A leur naissance, les lapereaux sont dits "nidicoles" c'est à dire qu'ils sont aveugles et sourds. Ils pèsent environ 25g. Le pelage va commencer à pousser dès le 5ème jour. Au 10ème jour, les yeux s'ouvrent. A 3 semaines, le jeune peut déjà faire le beau. Il devient curieux, ne craint pas les contacts avec l'homme. Il se nourrit toujours en tétant les mamelles de sa mère, mais peut déjà manger du foin ainsi que des friandises. La mère va les allaiter jusqu'à ce les petits aient atteints la 4eme semaines au moins, ou cessera dès qu'elle sera à nouveau fécondée.

La grossesse nerveuse:

La saillie a bien eu lieu, par conséquent la femelle a ovulé, mais voilà, le mâle est peu fertile voire même stérile. Pendant une période qui reste quand même plus courte que la gestation, environ une vingtaine de jours, la femelle va croire qu’elle attend des petits. Elle va s’arracher les poils du ventre et va materner tout ce qui lui passe sous la main " tissus, mouchoir, coussin..."
Pour qu’elle reprenne une vie normale, il va vous falloir détruire tous les nids qu’elle construira, et l’empêcher de "materner" tout ce qui lui passera par les pattes. Ne lui caressez pas non plus le ventre même si elle vous le présente. C’est certes un peu cruel mais c’est un mal nécessaire.

Les variétés :

Il existe autant de variétés et de nuances différentes chez les lapins nains que chez les lapins de taille normale.

Les lapins nains "polonais"
(hermine ou hermelin), blancs aux yeux bleus ou roses.

Les béliers nains à chanfrein busque
Ici encore on retrouve des nuances variées, tout comme chez les béliers normaux : siamois, martre bleu, zibeline, etc.

Les angoras nains
miniatures de l'angora français avec des nuances autre que le blanc : chamois, noir, bleu, garenne (ou agouti), russe, martre bleu et martre brun, etc.

Les rex nains
dont la fourrure est rose, rappelant le velours. Parmi eux, signalons le castor, le bleu, le lynx, l'isabelle etc.

Les nains de couleur
représentés par d'innombrables nuances : gris acier, gris bleu, chinchilla, fauve, loutre, noir, brun, bleu, blanc, papillons, argenté noir, argenté bleu. Signalons les variétés Agoutis (ou garenne) : gris fer, lièvre, gris bleu, isabelle, ainsi que les noir et blanc, noir et feu aux coloris étonnants. Sans oublier les «martre» marron, bleu, chamois, etc.
Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 11:52

LE LAPIN UNICOLORE
Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 11:55

LE LAPIN NAIN AGOUTI


dessus agouti blanc

Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 12:14

agouti gris


dessus agouti sauvage



dessus agouti argenté
Revenir en haut Aller en bas
le lapin
Invité



MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 17:47

LE LAPIN HIMALYEN
Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Dim 28 Mar - 17:52

LE LAPIN HIMALAYEN



Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: LE LAPIN HOLLANDAIS   Dim 28 Mar - 17:58





hollandais bleu dessous

hollandais bêlier dessous
Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: LE LAPIN JAPONAIS   Dim 28 Mar - 18:06





Le lapin Japonais, comme ne l'indique pas son nom, est originaire de France.

Créé à partir de lapins panachés, il n'est pas très répandu chez nous ; la difficulté d'obtenir un coloris parfait fait probablement hésiter bon nombre d'éleveurs. C'est un lapin de taille moyenne : de 3,5 à 4,25 kg.

Sa particularité est, évidemment, son coloris original ; il se compose de deux couleurs : le noir et le jaune orangé. Les zones de ces deux couleurs doivent être aussi pures que possible, sans déborder l'une sur l'autre. Le standard précise : " Le dessin de la tête et des oreilles doit se rapprocher le plus possible du schéma dit en croix correspondant à une séparation médiane des deux couleurs alternées. L'orei11e chevauchant la moitié de la tête jaune orangé étant noire et celle surplombant l'autre moitié noire étant jaune orangé."
Pour le dessin du corps et des membres : " Le dessin du tronc comprend une succession de zones jaune orangé et noire, bien délimitées dont la disposition est souhaitée alternée sur toute la ligne dorsale. Sur les côtés et sur les flancs, ces zones de coloration en bandes suivies rappellent une zébrure assez large avec un minimum de trois bandes verticales exigées sur chaque côté. La poitrine comprend deux zones de coloration distinctes alternées par rapport au dessin de la tête. La couleur des pattes doit s'accorder avec le dessin d'ensemble."

Revenir en haut Aller en bas
florianpetitcanard

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 16
Localisation : gard
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: LE LAPIN PAPILLON   Dim 28 Mar - 18:10

LE GÉANT PAPILLON FRANÇAIS




HISTORIQUE

Le Géant Papillon Français est ainsi appelé en France depuis 1954, année où son club a décidé d'unifier les anciennes appellations : Papillon Français et Papillon de l'Est. En Allemagne, il s'agit du Géant Papillon Allemand ; en Hollande, c'est le Lorrain, et en Suisse, nous avons à faire au Tacheté Suisse.

Ce Géant Papillon a une polynationalité sur le plan européen, et son origine est considérée comme Belge, Française et Allemande. En fait, les populations primitives plus ou moins tavelées ont été observées dans différents pays.

Il fut un temps lointain où la distinction avec le Papillon Anglais n'existait pas, aussi ahurissant que cela puisse paraître aujourd'hui. C'est le traité pratique de Bonington Mowbray qui, en 1822, parle de « smut » pour désigner les taches que l'on rencontre sur la robe de certains lapins, puis plus précisément une tache située sur un des côtés du nez. Le «double scout» situa ensuite deux taches de chaque côté du nez. Enfin, le terme « Butterfly smut » commença à mieux préciser le dessin du papillon. Egyptien, lapin de Tauzac, firent partie des appellations anciennes, ainsi que Japonais.

En fait, tous les lapins Papillons connus de nos jours, y compris le Rhénan, voire des races dérivées comme le Hotot, proviennent de lapins communs plus ou moins tachetés, élevés dans tous les pays du monde, et qui du point de vue génétique s'insèrent dans la grande classe des lapins panachés.

Dans les campagnes, ces peuplements d'origine ont toujours eu la faveur des agriculteurs et de leur famille. C'est ainsi que dans l'ouest de la France, ils étaient connus depuis longtemps comme lapins Papillons, quand ils étaient assez marqués ; dans le cas contraire, ils tendaient vers ce que l'on a appelé le lapin à lunette, dont le Royal Normand fut l'exemple accompli. En Belgique et en Allemagne, on parlait du « Lapin de Pays » pour caractériser un type de lapin tacheté semblable à l'ancien Papillon Français, mais sans tache nasale. Sa sélection fut poursuivie un temps dans la région de Krefeld.

Voici l'opinion d'Eugène Meslay telle qu'elle se manifestait dans le numéro du 15-11-1912 de « Lapins et Cobayes » : « Le lapin Papillon dérive d'une race commune très ancienne, mais très répandue, caractérisée par une raie le long du dos ; une tache plus ou moins grande existe sur chaque hanche ; le reste du corps, comprenant les pattes et la queue, est entièrement blanc, mais les oreilles sont colorées et souvent aussi il y a quelques mouchetures sur la face». En remontant dans le temps Mariot-Didieux ne parlait que de lapins à robe pie.

La phrase suivante de Mme du Bern de Boislandry en dit long sur l'inconstance de la marque du nez en 1900 : « Quand les narines sont noyées dans une tache noire, l'animal atteint alors la perfection ».

Les photos publiées par « Lapins et Cobayes » et plus tard dans les numéros spéciaux de « Vie à la Campagne » sont elles aussi pleinement significatives du travail à accomplir en France, avant 1930, pour aboutir à ce que nous voyons aujourd'hui en exposition comme Géant Papillon. Reconnaissons que les Allemands étaient en avance sur nous avec leur Géant Papillon, et les photos illustrant les ouvrages de P. Mahlich et A. Will, en font foi.

Les types de ces lapins tachetés de grande taille semblent s'être orientés très tôt vers une optique pratique. D'où l'attrait précité dans les campagnes. Tous les auteurs s'accordent alors sur la bonne conformation, la qualité de la chair, la précocité et la prolificité de ces lapins. Qu'il s'agisse des lapins de Pays, des Papillons Français, des lapins à lunettes.

En France, grâce aux efforts du Président Amour, l'essor du Géant Papillon Français n'a fait que croître depuis plus de dix ans. La perfection des marques s'est affirmée magistralement, alors que l'accroissement de la taille pour passer de l'ancien Papillon Français au Géant Papillon n'a pas été poussé trop hâtivement au détriment de la conformation, et des éminentes qualités pratiques qui en découlaient.

S'il y a une dizaine d'années encore, les Tachetés Suisses, les Lorrains de Hollande et les Géants Papillons Allemands se distinguaient les uns des autres par quelques traits particuliers, ceux-ci se sont bien atténués aujourd'hui. Ainsi, avons nous été assez surpris de voir à Zurich (1973) des sujets Tachetés avec des flancs moins plaqués et une fourrure moins rude qu'auparavant. Là, comme dans d'autres races, les courants internationaux créent des rapprochements élargissant favorablement l'unité de sélection.



CARACTÈRES DE RACE



Ce qui caractérise le Géant Papillon Français, c'est sa taille un peu plus réduite que celle du Géant des Flan­dres, et son ossature moins importante. Par contre sa musculature dense et bien en relief se répartit sur tout le corps dans un bel arrondi débordant, ce qui le fait paraître moins allongé que le Géant des Flandres, et plus cylindrique.

Ceci est très important, et le standard insiste sur les masses musculaires fermes et bien développées, avec un squelette relativement fin pour un lapin Géant.

Il semble superflu d'appuyer sur la nécessité d'obtenir des membres antérieurs et postérieurs bien d'aplomb une poitrine étoffée, de larges épaules, un dos épais et une croupe pleine, le tout formant un ensemble harmo­nieux.

Avant de parler des marques, il convient de se pencher sur la fourrure dont la contexture doit permettre, sur une conformation correcte, l'expression convenable du dessin tacheté. Elle doit être, comme le dit le standard, dense, brillante et assez souple, sans longueur excessive des poils. Ce n'est, en effet, qu'ainsi que chaque marque peut ressortir nettement sur le fond blanc de la robe. Attention au débordement des poils d'une zone à l'autre, et au pelage hirsute ou rêche.

Un dessin parfait est assurément difficile à obtenir. Il faut s'en approcher. Les taches groupées sur le nez en forme de Papillon ne posent pas trop de difficultés.

Le tour des yeux est déjà un peu plus délicat à circonscrire, et les pastilles des joues ont souvent tendance à se détacher insuffisamment. Leur taille ne doit pas être démesurée. La base des oreilles a été très travaillée depuis dix ans, et l'on peut dire que des progrès considérables ont été faits.

Les oreilles doivent être entièrement colorées, ce qui n'est pas toujours le cas. Toutes les autres parties de la tête doivent être nettement décolorées pour fournir une tête propre. C'est là une énorme qualité pour l'animal.

La raie du dos a eu tendance à s'élargir outre mesure au cours des derniers lustres. Certes une raie mièvre ou trop déchiquetée n'est pas souhaitable, loin s'en faut. Sa largeur doit néanmoins rester non-excessive, et sa bordure bien délimitée, sans pénétration de poils blancs à l'intérieur.

Les taches des flancs sont préférées bien détachées, de taille réduite et aussi arrondies que possible. Il est très rare d'obtenir une symétrie d'un côté à l'autre. Se méfier des marques trop développées qui conduisent aux plaques, ou de trop nombreuses taches qui risquent de déborder de la zone des flancs.

En règle générale toutes les surfaces marquées n'ont pas intérêt à être trop étendues pour mieux se détacher sur le fond blanc de la robe.

Les éleveurs de lapins Papillons obtiennent souvent des portées déconcertantes, avec, dans certains cas, un fort pourcentage de sujets unicolores ; dans d'autres, des tavelures anarchiques.

Enfin, il peut aussi apparaître des « Chaplin » (sujets très décolorés, avec, au lieu et place du papillon du nez, une ou deux petites taches, évoquant la moustache du célèbre acteur). Fort de ces résultats, les cuniculteurs adoptent une attitude fataliste, ou sont excédés. Les difficultés d'obtention d'animaux dits standard les incitent à souhaiter des jugements très indulgents dans les concours. C'est là mal percevoir le rôle éducatif des expertises.

Il ne faut pas oublier que la variabilité qui peut provoquer une oscillation considérable dans l'expression des marques, se maîtrise, dans une certaine mesure, grâce à la sélection individuelle généalogique menée systématiquement chez tous les reproducteurs utilisés. Il existe ainsi chez les Papillons comme dans les autres races des clapiers de valeur différente, des familles plus ou moins perfectionnées. Quand on possède des géniteurs éprouvés, il ne faut s'en séparer sous aucun prétexte, et refuser les propositions d'achat les plus alléchantes. Quand un accouplement a donné satisfaction, il faut le renouveler.

L'élevage de toutes les populations panachées réclame un tri sévère à chaque génération, un rigoureux suivi des généalogies et des accouplements raisonnés. La simple multiplication ou la sélection de masse ne mène qu'à l'obtention de sujets de hasard.

En suivant ces règles, on n'élimine pas, certes, l'apparition de sujets indésirables, mais on la limite, ce qui n'est déjà pas si mal.

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3087
Age : 49
Localisation : gard, uchaud
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   Jeu 12 Mai - 11:25

coripout tu peux poser tes questions au sujet des lapins ici tu clic sur reponse en haut ou en bas là, et tu ecris puis t'envoi!

_________________
les vacances arrivent..n'abandonnez pas vos animaux, ils ont besoin de vous, pensez à eux, MERCI

faites vos achats pour vos animaux

www.zooplus.com
et pensez à nourrir un animal c'est gratuit ça prend que 5 minutes par jour
www.clicanimaux.com
Revenir en haut Aller en bas
http://pierrelarue7.wixsite.com/lamaisondesfelins
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE LAPIN NAIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE LAPIN NAIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'adoption d'un lapin nain est un engagement moral…
» quel animal pourrait etre ami avec un lapin nain?
» Lapin nain
» infos lapin nain toy lapin belier...
» Vends laisse pour Lapin nain (neuve)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la maison enchantée :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: