venez discuter de nos animaux, régimes,et d'autres choses...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES ANIMAUX DE LA FORET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3087
Age : 49
Localisation : gard, uchaud
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: LES ANIMAUX DE LA FORET   Dim 21 Mar - 7:12

J'OUVRE CE POSTE POUR VOUS PRESENTER CERTAINS ANIMAUX DE LA FORET, et AUSSI SI VOUS VOULEZ VENIR DISCUTER SUR CE THEME CE SERA AVEC GRAND PLAISIR, racontez nous vos anecdotes, car cela arrive parfois de rencontrer un animal de la forêt.....















LE CERF ELAPHE
fiche d'identité
classifiquation:mammifère
famille:cervidés
Alimentation:herbivore
Habitat:profondeur de la foret le jour, clairières et praies voisine de la foret la nuit
Reproduction:septembre-octobre
Longévité:10ans(20 à 25 en captivité)
Portée:1p rarement 2
Gestation:8 mois
Allaitement:6 à 10 mois
Poids:100 à 250 kg chez le male et 80 à 120 kg chez la femelle
Taille:1.2 à 1.5 m de hauteur au garrot.Jusqu'a 2.50m pour les males
Déplacement:ongulé


un peu d'histoire

C'est le plus caractéristique des cervidés, qui malheureusement a été traqué par l'homme depuis la nuit des temps, et encore aujourd'hui, bien que de nos jours, la chasse ne soit plus un moyen de survie.
Toujours considéré comme nuisible par les forestiers, à cause des petites pousses, des jeunes arbres et des écorces dont il se regale, il est heureusement protégé par des règlementations de chasse et, grace à certaines associations, quelques races en voie de disparition sont totallement protégées.
Malgré tout, certaines races arrivent à proliférer dans certaines régions.


leur vie


Les cerfs sont des animaux grégaires (ils vivent en groupes).
Ils se répartissents en deux groupes pendant la majeur partie de l'année.

-d'un coté les femelles et leurs petits, qui forment des herbes faites de plusieurs petits noyaux où la hiérarchie est trés importante et se remarque surtout pendant les grands rassemblements.
La chef"se montre nerveuse, vigilante et toujours trés attentive, alors que les paissent tranquillement;si un bruit , une odeur,est inquiétante elle prévient ses compagnes par des petits cris,le groupe s'ébranle et la biche dominante ouvre la marche.

-chez les males, tout se passe autrement.
Le dominant est tout simplement le plus fort, il peut tyraniser les plus faibles.

Pour la reproduction, ce systeme de clan s'arrete vers le début de l'autmne, c'est la période du rut (octobre).Les sujets les plus agés seront les premiers à manifester leur désir.

le cerf élaphe atteint une longueur totale de 1,6 à 2,6 metres, pour 0,75 à 1,50 metres au garrot et un poids de 75 à 340 kilos, variant selon la sous-espece. Le poids des animaux est variable selon l'age, le sexe et la région. Le poids des cerfs augmente de l'ouest vers l'europe: de 120 kgs en écosse à 250 kgs en Europe de l'Est. le poids des animaux se stabilise vers l'age de 3-4 ans chez la femelle (biche) et 6-7 ans chez la mâle.
en France, le mâle pése entre 150 et 200 kgs, la femelle entre 80 et 110 kgs.
Ce poids varie selon la qualité du milieu de vie( abondance de la nourriture) mais aussi selon la saison. Un hiver rude peut entrainer une perte de poids allant de 10 à 15% chez les deux sexes, le mâle peut perdre jusqu'à 20ù de son poids pendant le brame et la femelle jusqu'à 15% de son poids pendant la période d'allaitement.La femelle est la biche et le petit jusqu'à l'age de 6 mois le faon. Ensuite de 6 mois à 1 an on l'appelle "bichette" si c'est une femelle et "hére" si c'est un mâle. De 1 an à 2 ans le jeune mâle est appelé " daguet".

La queue mesure de 10 à 27 cms de long.Les sous-especes nord-americaines et du nord est de l'Asie sont generalement plus grandes que les européennes.
Les mâles sont egalement toujours plus massifs que les femelles. Le cerf élaphe est élancé, mais fortement constitué, avec un poitrail massif, et un cou assez élancé.
les yeux sont de taille moyenne, les oreilles effilées aussi longues que la moitie de la tête et des patte tres fines adaptées à la course rapide et aux bonds.
les pattes sont constituées de quatre doigts(les doigts 2,3,4,5)le "pouce" etant atrophié, les doigts 2 et 5 plus petits que les deux autres et ramenés vers les cotés de la patte, ne marquent normalement pas le sol lors des déplacements, excepté lors de déplacements dans la neige ou la boue.
le pelage:
la coloration du pelage varie fortement selon les saisons, l'age et le sexe: d'une teinte brun roux en été et gris brun en hiver: le mâle a generalement un pelage plus sombre que la femelle. La mue intervient deux fois par an, en avril-mai puis en septembre-octobre.
une tache jaune clair appelée" cimier" orne la croupe des deux sexes.
le faon a jusqu'à l'age de quatre mois environ, un pelage brun clair tacheté de blanc que l'on appell "livrée".
Les bois:
Squelette d'un cerf.
A partir de neuf mois, des bois commencent à pousser sur la tête du mâle sous forme de pivots.A un an, ils sont visibles et le mâle est alors "appelé" "daguet". les bois vont alors tomber chaque anné(fin de l'hiver chez les cerfs agés, debut du printemps chez les jeunes) pour repousser au cours de l'été.
une enveloppe nouriciere, duveteuse et irriguée de sang, assure leur croissance à la maniere d'un placenta pour un foetus. fin juillet, le velours tombe.

le rut:
le rut intervient à la fin de l'été ou au début de l'automne et dure environ 1 mois mais on peut encore entendre bramer des cerfs jusqu'à mi-novembre.
la période de rut est marquée par le cri rauque et retentissant du mâle, le brame. ce cri qui tient du rugissement et du mugissement est aussi le terme désignant le rut chez cette espece. par ce cri qui s'entend à plusieurs kilometres à distance, le mâle avertit les femelles receptives de sa presence, intimide ses concurrents potentiels et defie les autres mâles qui s'aventureraient sur son territoire. il devient particulierement agressif à ce moment là.
Alimentation:
le cerf élaphe est herbivore. Au sein de la classe des herbivores, le cerf est dit intermediateur c'est à dire qu'il est tres selectif dans son alimentation et s'adapte toujours à la vegetation qu'il a à disposition.
Au sein des massifs resineux de montagne, le cerf prefere le a l'epicea.
au sein des massifs feuillus de plaine, son comportement alimentaire varie avec la saison:
de la sortie de l'hiver jusqu'à l'automne, il se nourrit de bois(il mange les bourgeons et les jeunes pousses des arbres et arbustes, sauf les epineux qu'il évite), de graminés, lierre, ronce et autres plantes herbacées dont il consomme parfois les fleurs.Toutefois, les forêts de plaine étant fréquement entourées de cultures, il va souvent se nourrir de maïs ou de colza.
En fin de saison, il consomme également des fruis(pommes, poires).
En hiver, il se nourrit de bois, feuilles mortes et de ce qui reste à sa disposition.Son régime varie selon la presence de neige et selon la glandée ou fainée qui se produit sur la forêt.





--------------

-------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------

LE BLAIREAU:

L e blaireau est un animal commun repandu, bien qu'on soit rarement conscient de sa présence. Il laisse pourtant quantité de traces caracteristiques. Ses empreintes sont assez grandes et faciles à voir.C'est un animal lourd et ses empreintes sont visibles même dans de l'argile ou du sable fermes.Il ne marche en général pas dans de la boue profonde et ses empreintes sont donc peu succeptibles d'apparaitre au bord des rivieres et des mares.

taille d'empreintes:
Environ 5 cm de large, toujours plus larges que longues.

caractéristiques:
Les marques des griffes et des doigts forment un arc incurvé tandis que, chez le renard et le chien, deux doigts se détachent en avant des autres. Les marques de griffes sont proéminentes et souvent visibles sur des sols durs où les coussinets ne laissent pas de traces.

disposition:
Les empreintes se superposent rarement; celles de devant(rondes et larges)sont souvent bien séparées des empreintes postérieures, plus petites.

où regarder?:
A coté des terriers de blaireau, aux abords des fermes ou prés des bréches dans les clôtures, dans la boue et le sable au bord des flaques et des orniéres remlies d'eau.

autres traces:
Traces de quatre griffes parralléles sur du bois tendre, poils blancs et noirs, ondulés et réches de 4 à 5 cms de long, coincés dans les barbelés de clôture, fosses excrémentielles de la taille d'une tasse remplies de laissées molles.

Une face palmaire large et des griffes parralléles sont caracteristiques du blaireau.Dans de la boue plus molle, l'empreinte serait plus distincte.L'empreinte de la patte postérieure est plus petite et plus arrondie que celle de la patte antérieure.
Le blaireau a tendance à se déplacer toujours sur les mêmes pistes à l'interieur de son territoire, qui conduisent de son terrier aux endroits où il se nourrit.Cherchez ses empreintes là où ces pistes passent sous les clôtures.
Le blaireau est un animal lourd: il laisse donc des traces distinctes, même dans un sol assez dur.Les meilleures sont cependant celles qu'il laisse à côté de flaques boueuses, le long des sentiers et des chemins forestiers.

LES BLAIREAUX abondant sur l'ensemble de notre territoire(sauf en corse),le blaireau est l'un de nos mammiféres les plus grands et les plus attachants.Il y a sans doute un terrier prés de chez vous et dans certaines régions des excursions sont organisées pour observer ces animaux. le blaireau est le moins discret des mammiféres français et l'un des plus faciles à observer dans son milieu naturel.
Les adultes n'ont pas de prédateurs à l'exception de l'homme, et ils ne cherchent donc pas à cacher leurs activités.par conséquent, les traces de leur présence sont faciles à trouver et à reconnaitre, ce qui est extrêmement utile pour l'observation de blaireaux débutant.
Pour voir ces animaux, vous devez trouver le terrier principal occupé par le groupe social.Il abrite la plupart des animaux en résidence et, au printemps, on peut parfois y voir des jeunes, qui offrent un spectacle inoubliable.Si vous découvrez un autre terrier un peu plus loin, ou terrier annexe, il se peut qu'il n'abrite aucun blaireau ou peut-être un individu solitaire qui en sort simplement pour aller fourrager. les terriers de blaireaux sont presque toujours creusés sur des terrains en pente, à flanc de coteau ou sur le talus d'un fossé.
les blaireaux vivent dans de vastes terriers dans les bois de feuillus comportant des clairieres.le terrier est situé sur un terrain en pente et il comporte plusieurs entrées, qui donnent accés à des galeries souterraines.
leurs galeries ont environ 30cms de large et 20 cms de haut, mais les entrees qui sont empruntées depuis des dizaines d'années peuvent être plus larges.vous pouvez trouver plusieurs entrées comportant chacune à l'exterieur un amas de déblais de parfois plusieurs mètres de diamètre.Dans ce tas, vous découvrirez peut-être des matériaux de litiére, des poils voire des ossements de blaireaux.les blaireaux creusent rarement leurs terriers dans des zones totalement découvertes ou dans les forêts profondes, mais plutôt en lisiere des forêts, des taillis et des grandes haies.Ils préférent disposer d'un couvert végétal pour plus de sécurité quand ils sortent de terre et vous verrez souvent des orties et des buissons de sureau alentour.Ils aiment aussi creuser entre des racines d'arbres, sous des rochers voire des constructions humaines qui offrent une bonne armature à leurs galeries.
Aprés avoir découvert un terrier important, il vous faudra découvrir qu'elles entrées sont en service.Elles seront dépourvues de détritus tels qu'ossements, brindilles, mottes de terre, feuilles et toiles d'araignées, qui sont évacuées par des passages répétés des animaux.Les traces de terre nouvellement remuées ou de litiére fraîches sont de bons indices, de même que les empreintes récentes dans le tas de déblais.Alors vous pourrez chercher le meilleur endroit d'où les observer.
Vous choisirez cet endroit selon trois critéres, d'abord, vous devez pouvoir l'atteindre sans avoir à passer trop prés du terrier.Ensuite, il doit être sous le vent par rapport au terrier.Repérez d'où viennent les vents dominants et choisissez votre poste en conséquence.
L'odorat est le sens le plus développé des blaireaux et la moindre odeur de vous qu'il pourrait détecter suffirait à le faire rester à l'interieur quelques heures de plus. Ces animaux ont une patience infinie.N'allez pas imaginer que, pendant que vous êtes assis sur le sol et que vous vous faites dévorer par les insectes, les blaireaux font la queue pour sortir.Ils sont retournés se coucher pour dormir une ou deux heures de plus.Enfin, le poste d'observation idéal est situé à une distance de 5 à 10 mètres du terrier; il offre de bonnes perspectives sur toutes les entrées et il vous permet de vous dissimuler.les blaireaux se méfiant des silhouettes étrangéres, mieux vaut vous cacher derriee un buisson ou un arbre.Mieux, grimpez sur une branche pour que votre odeur soit hors de portée des blaireaux.
Cela vous permettra d'avoir une bonne vue sur les entrées du terrier.

code vestimentaire:
Choisissez bien votre tenue, vous avez besoin de vêtements chauds, doux et sombres.Les vêtements clairs brillent, alors choisissez des couleurs ternes et sombres.Les vêtements doux conviennent mieux aux anoraks en nylon, par exemple.
Enfin, à rester immobile, on peut finir par se geler, même par une belle soirée d'été; prévoyez donc des vêtements chauds.des chaussettes épaisses, un chapeau et des gants procurent une bonne isolation.les gants dont importants car les blaireaux remarquent vite les mains blanches qui s'agitent.Evitez de mettre un déodorant fort, de la laque sur vos cheveux ou des produits contre les insectes(moustiques,ect..)
La meilleure époque pour aller observer les blaireaux c'est entre la mi-avril, quand les jeunes sortent pour la premiere fois, et la fin juillet quand les fourrés sont plus hauts et plus touffus.
quand ils sortent de leur terrier, les blaireaux adultes se toilettes mutuellement.Cette activité sociale rence les liens entre individus d'un même groupe.
Les blaireaux restent sur les mêms sentiers qui relient leur terrier aux bons coins où ils vont fourrager.bien qu'ils n'hesitent pas à nager, un arbre tombé en travers d'un cours d'eau leur servira de pont.
les blaireaux adultes n'ont pas de prédateurs et ils sont donc audacieux.Ils font du bruit en fourrageant et laissent des traces de leus activités, ce qui facilite la tâche de l'observateur.
En juin les jeunes ont presque atteint leur taille adulte et ils ont un appetit d'ogre.Plein de vigueur, ils grimpent aux arbres^pour y dénicher les vers cachés sous l'écorce.
De mai à aout, les blaireaux sortent de leur terrier obscu peu avant le crépuscule et ils hument l'air pour détecter d'éventuels dangers.
Leur vue est médiocre mais leur odorat et ouïe sont excellents.
presque toute l'eau dont les blaireaux ont besoin leur est fournie par leur régime alimentaire à base de vers de terre juteux.mais si l'été est trés sec, ils vont boire au bord de petits cours d'eau prés du terrier.Le terrier est garni de materiaux feuille, herbes, fougeres séches.L'animal saisit des fagots de matieres vegetales entre ses pattes anterieures et son menton et les traine à reculons vers le tunnel.
Les blaireaux se servent des arbres pour enlever la boue de leurs pattes et aiguiser leurs griffes.Ils se dressent sur leurs pattes de derriere et grattent les arbres à ecorce épaisse, laissant des griffures paralléles.
La communauté des blaireaux comporte plusieurs mâles et femelles, et une ou deux portées.le groupe familial traine souvent prés de l'entrée du terrier où il consolide ses liens avant de partir fourrager
creuser une galerie souterraine est un travail salissant mais les blaireaux ont des poils rudes et trés longs d'où la boue tombe dés qu'elle est séche.Ces poils gris se retrouvent parfois sur les barbelés.
nom de l'auteur de la photo du blaireau Gaetan Martinez

LES TERRIERS ET LA LOI:

LES BLAIREAUX et leurs terriers sont protégés par une loi spécifique.Tout le monde a le droit d'observer les blaireaux mais il peut être illégal de les perturber ou d'endommager leur terrier.
Ces animaux sont également protégés par l'appendice 3 de la convention de Berne.
nom de l'auteur de la photo du blaireau Gaetan Martinez



Dernière édition par Admin le Jeu 3 Mai - 5:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://pierrelarue7.wixsite.com/lamaisondesfelins
franck butin



Nombre de messages : 1
Age : 16
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DE LA FORET   Dim 28 Aoû - 12:15

tres bon exposer je l'es copier coler
Revenir en haut Aller en bas
 
LES ANIMAUX DE LA FORET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les chèvres et les animaux de la foret
» Classification des espèces « nuisibles »…
» Forêt miniature
» Photos du lieu de vie des animaux de l'association
» Animaux de la Forêt jusqu'au 26 juin 2011 - Orléans 45

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la maison enchantée :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: